Les Jeunesses Nationalistes sont l’Aube Dorée Française

0

Les Jeunesse Nationalistes (JN) sont un groupe d’extrême-droite dicidens du Front National (FN) et similaire au bloc identitaire (BI). Le parti politique est dirigé par Alexandre Gabri, cadre du mouvement nationaliste français âgé de 22 ans.

Alexandre Gabri est exclu du FN pour avoir fait un salut nazi derrière une croix gammée [1] le 19 avril 2011.

Sur le site même des JN, nous assistons aux soutiens de différents partis ou groupuscules nazis et fascistes : Aube Dorée, Civitas, Charles Maurras, Philippes Pétain et aux autres groupuscules.

Mais lorsque le groupuscule tend à affirmer ses positions nous entrons dans un autre univers loin des groupuscules ou partis nationalistes traditionnels. Le logo est clairement inspiré  de l’Aube dorée avec la couronne de laurier en or, quant à l’aigle il fait référence évidente au nazisme. (Cf Image).

Sur la Charte [2] on remarque que la place de la ségrégation est très présente à travers les termes suivants : « souche », « génétique », mais aussi l’aspect conservateur est caractérisé par « tradition », « héritage », etc…

Sur le plan des actions les JN, on remarque qu’elles sont tous orientées dans les deux chevaux de batailles de l’extrême droite : l’immigration et l’islamisation.

Dans le délire identitaire les JN organise le 23 juin 2012  « la révolte des souchiens » [3] pour mettre en avant les idées du blog : Français de souche. Le débat est appuyé par l’Œuvre Française (Vieux groupuscule de l’extrême-droite radicale). Cette manifestation est interdite par la préfecture de Police du Rhône.

Le 9 septembre 2012 : Gabriac organise une manifestation à Paris ayant pour thème “Maîtres chez nous” afin de contester les différentes interdictions des manifestations donc celle du 23 juin 2012 [4]. Le ministre de l’intérieur l’interdit. Il y aura 70 interpellations.[5]

Le 17 novembre 2012 ils font une action contre le mariage pour tous à Lyon.

Il rencontre les cadres de l’Aube Dorée, réputé pour sa violence et son amour pour le fascisme, à Athènes du 21 au 24 décembre 2012, afin d’étudier les méthodes d’action du mouvement nationaliste.

Ainsi au vu de la médiatisation de ce groupuscule nazi, il est important de mettre en place une politique antifasciste et surtout antinazi. Si le groupuscule se réclame avec certaines valeurs, elles restent néanmoins antirépublicaines. Il est intolérable qu’en France, pays qui a subi l’horreur et les massacres de l’idéologie Nazi, voit sur son sol une augmentation des membres de ce groupuscule.

Il est important qu’en France, pays des Droits de l’Homme, que les citoyens se battent pour leurs droits mais aussi pour l’égalité et montrent qu’ils ont compris l’Histoire et les démonstrations faitent dans le passé.

Egalement nous n’allons pas laisser s’installer de quelques manières que ce soient un équivalent à l’aube dorée. La répression que subissent les camarades grecs antifasciste par l’Aube Dorée dépasse la réalité et ne doit pas arriver en France. [6]

PLB

Notes et Sources :
[1] http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=10930
[2] http://jeunesses-nationalistes.fr/charte-du-mouvement-2/
[3] http://fr.altermedia.info/general/la-revolte-des-souchiens_41903.html
[4] Sic
[5]http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2012/09/28/malgre-linterdiction-de-la-manif-les-jeunesses-nationalistes-reussissent-leur-coup/
[6]http://initiativegrecqueaparis.wordpress.com/2012/10/04/lettre-des-militantes-antifascistes-arretees-le-309-et-le-110/

0:00
0:00