Le pic de pollution change la trajectoire des municipales

paris-air-pollutionÀ l’heure où j’écris, chacun prend son petit-déjeuner, avec un bol de café ou une tasse de café. Et d’autre sont déjà sur les routes du travail ou derrière leur bureau ou encore dans les usines. Lundi ouvre la douzième semaine de l’année. Cela vous dit peut-être rien. Bref, nous sommes le 17 mars. Le temps météo est gris, la pollution s’est alliée au manteau nuageux.

Les Municipales

Nous approchons un peu plus de la date buttoir du premier tour des élections municipales. Les équipes sont prêtes, mais combien feront réellement de la politique et combien feront de la calomnie à défaut de pouvoir argumenter sur leur programme ? C’est bien ce qui oppose tout une partie de l’idéologie politique : le mensonge et la désinformation. On comprend très facilement que ceux qui n’ont que la déstabilisation politique comme argument ont un programme vidé de son sens. Mais, c’est un bon message, puisque cela montre la force du message progressiste. Plus les progressistes sont attaqués, plus la force qu’ils exercent sur la société est importante.

Les communistes sont toujours divisés au niveau des listes. Toutefois, le vote communiste peut changer des choses, j’en suis convaincu, au niveau local tant comme au niveau national. Le communisme communal doit tendre vers une démocratie participative et directe dans l’idéal.

Je pense qu’il faut rompre avec la bureaucratie. Ce sont les personnes qui vont au travail tous les matins, qui seront les mieux à diriger les communes. C’était le fameux appel de la commune de Paris du 25 mars 1871 qui me vient en tête : « Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables. Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel. Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère ».

Il est plus important d’ouvrir la porte à un projet légèrement plus radical afin de montrer un programme vraiment à gauche. N’ayons plus peur de brandir le drapeau des ouvriers du primaire, du secondaire et du tertiaire ! Ces élections favorisent la pratique de la lutte des classes.

Plus de villes seront gagnées pour nous pourrons faire pression sur le Sénat afin de faire une pression sur les politiques de droite.

Dans ce dernier 100 mètres marathon, les positions les plus progressistes ont leur chance d’accéder au second tour afin de représenter cette France solidaire. C’est vrai qu’elle est belle cette France quand elle est unie, qu’elle lutte ensemble et qu’elle résiste ensemble contre le capitalisme, la finance et la bourgeoisie. L’austérité économique est un combat quotidien pour pouvoir garder les emplois actuels et de mieux répartir les richesses et ainsi créer d’avantage d’emplois. En face, il y a une France égoïste, individualiste et embourgeoisée.

Je pense que nous sommes à l’aube d’un renouveau politique, d’un changement de fond. Les citoyens prennent conscience d’un ensemble de facteur favorable à l’extrême gauche. Bref, je reste confiant même si la tâche peut paraitre compliquée.

Maintenant le Pick Pollution

Depuis une semaine, le pic de pollution a atteint une dimension importante, au sein de la région Ile De France et du Nord de la France. C’est de manière logique et cohérente que le thème s’invite dans la campagne des municipales.

La Pollution s’invite dans la campagne de manière spectaculaire. Le nom de l’écologie refait son nom. Nous parlons trop souvent d’une écologie capitaliste qui me semble totalement contradictoire.

Des solutions nouvelles ont été prises face à des situations nouvelles ont été prises. Les transports sont gratuits en Ile de France. Plus la particule est fine, plus l’enfumage est grand. Cela nous interroge également sur les conditions de production française. Nos amis chinois, quant à eux, sont entrés dans une lutte contre la pollution avec des objectifs drastiques à atteindre à travers le douzième guide quinquennal (2011 – 2015). En France, le développement du transport en commun est urgent et la généralisation de sa gratuité aussi. Le service public doit pouvoir être accessible à tous et donc gratuit.

La circulation alternée a été mise en place par Matignon. Les automobilistes et motards qui braveront l’interdit de circulation si leur véhicule est équipé d’une plaque d’immatriculation au numéro paire, écoperont d’une amende : 22 euros si elle est réglée immédiatement, 35 euros au-delà de trois jours. S’ils refusent de faire demi-tour, leur véhicule sera immobilisé. Toutefois, si l’idée est bonne, il est plus important de la mettre comme un mot d’ordre afin de ne pas pénaliser ceux qui n’ont que la voiture comme déplacement.

Ce matin, il y a certes deux fois moins de bouchons. A-t-on pris en compte la pollution aérienne ? Je doute sérieusement. C’est tout un mode de vie à repenser, on ne pourra continuer dans une logique capitaliste tout en voulant diminuer l’impacte de la pollution. Le mode industriel est à repenser, cela passe aussi par un investissement sur l’avenir.

Pierre Le Bec

0:00
0:00