François Rebsamen et les chômeurs : 0/20.

François RebsamenLe ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social s’est contenté de culpabiliser les chômeurs et de les rendre “responsables” du chômage et par ailleurs de la crise financière. Dans cette logique, la division entre le travailleur et le chômeur est clairement mise en avant. Mais, François Rabsamen continue son attaque contre les travailleurs ayant perdu leur emploi.

Quant aux contrôles au niveau de pôle emploi cela demande d’augmenter le nombre de fonctionnaires. Peut-être qu’avec plus de moyens l’ensemble des chômeurs sera correctement indemnisés sans en oublier certains. De plus, cela permettrait au ministère du travail de faire correctement son travail. Cela suppose en outre de sortir de la logique de l’austérité qui pénalise l’ensemble de notre économie.

Aussi, puisque nous parlons de fraude à pôle emploi, il est peut-être évident de mettre en avant un rappel afin de clarifier la situation.

BwiPQyeIAAAFuFKUne fois de plus, le gouvernement se retrouve face à ses propres contradictions et surtout sur la ligne idéologique de son parti politique. Il y a de fait un écart très important entre être dans l’opposition et être dans la majorité. En 2005, nous étions deux années avant la crise, le chômage baissait drastiquement et attendra son niveau le plus bas en février 2008 avec 7.2 % de chômeurs.

PS Chomeur et emploiDans le même temps, François Rebsamen connait très mal son dossier puisque la France est l’un des pays avec le moins d’emplois vacant en Europe, ce qui suppose que la théorie même que le chômeur souhaite rester chômeur et profiter des Assédic. Il faut le rappeler est nettement inférieur aux salaires de la personne, c’est aussi le juste retour de ce que l’on appelle “le salaire différé” que nous payons à travers les cotisations sociales.

1451488_10203722397953982_636386273707074157_nIl ne suffit pas de faire du populisme pour avancer.

Post-scriptum : Après avoir écris ce merveilleux article, je me suis rendu compte en fouinant un peu sur le net, que le Parti Socialiste avait répondu par l’intermédiaire de son Premier secrétaire. Il me parait plus que nécessaire de le mettre en évidence afin de faciliter la compréhension de cet article et des contradictions qu’il suppose au sein du Parti Socialiste également. Il y a du scandale dans l’air comme on dit.

PS Répond à François Rebsamen

0:00
0:00