Quand la droite et l’extrême-droite manifestaient avec l’UOIF

317945_578889958795086_28598740_n
Dessin de Cabu

Nous sortons d’une vague d’attentats d’une grande ampleur. Des centaines de personnes ont été assassinées et d’autres blessées. Entre le Bataclan et Nice, tragédie après tragédie permet d’apercevoir qu’un traumatisme s’est installé progressivement. Nous connaissons tous autour de nous au moins une personne blessée ou disparue. Pour cette raison, nous ne pouvons être indifférents face à l’horreur et la cruauté de ces moments.

La droite et l’extrême-droite reprochent souvent à la gauche de ne rien faire contre l’islamisme radical, pire si certains gugusses d’extrême-gauche fricotent avec des courants particulièrement obscurs, des questions se posent sur le rapport entre la droite, l’extrême-droite et le mouvement islamiste français. L’opposition à la Loi sur le Mariage pour Tous a permis de rassembler dans les rangs des opposants au mariage homosexuel l’Union des organisations islamiques de France dit UOIF. L’UOIF est la branche française des Frères Musulmans (FM).

C’est en s’inspirant de la doctrine de Sayyid Qutb que le terrorisme islamique fut mis en avant. Daesh ne s’inscrit que dans la continuité des différents massacres de masse que ce soit en Syrie, en Irak ou encore en Libye.

La droite et l’extrême-droite demandent toujours un plus grand sacrifice des libertés (d’expression, d’aller et venir, de la presse, etc.) pour garantir une hypothétique sécurité face au terrorisme. Dans cette logique autoritaire, sécuritaire et identitaire, le temps des manifestations est terminé. Pourtant, on ne gomme pas certaines alliances quoi qu’en fussent les raisons dans le cadre du mariage pour tous.

Les raisons de la critique portent évidemment sur le fait que de nombreux élus du Front National ou du mouvement Les Républicains ont manifesté au côté de l’UOIF dans le but de faire tomber Christiane Taubira et le Président de la République.

Ainsi, sur les deux dates, ces personnes ont manifesté au côté de l’UOIF :

Samedi 13 Janvier 2013

  • Marion Maréchal Le Pen (Députée du Vaucluse), Gilbert Collard (Député du Gard), Jany Le Pen, le GUD, etc.
  • Xavier Bertrand (Président du conseil régional de Nord-Pas-de-Calais-Picardie) , Jean-François Copé (Député de la Seine-et-Marne), Christian Jacob (Député de la Seine-et-Marne, Thierri Mariani), Pierre Charon (Sénateur de Paris), Laurent Wauquiez (Président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes), Valérie Pécresse (Présidente du Conseil Régionale de l’île-de-France) , Jacques Myard (Député des Yvelines), etc.

Dimanche 5 octobre 2014

  • Marion Maréchal Le Pen,
  • Laurent Wauquiez
CSMKg16W0AAf30-.jpg large
Des Soraliens à la manifestation pour tous en train de faire une quenelle (un geste antisémite), le 5 octobre 2015

La nouvelle présidente du Conseil Régional de l’Île-de-France (Valérie Pécresse) a bel et bien manifesté au côté des islamistes et des antisémites dans le cadre de son opposition au mariage pour tous. Si elle n’est pas la seule, cela montre bien que par opportunisme et dogmatisme, toutes les alliances sont possibles.

Venons-en aux liens que l’UOIF entretient avec l’antisémitisme. Ainsi, lors de la foire musulmane qui s’est tenue le 18 avril 2014 au Bourget, Hani Ramadan (frère Tariq Ramadan) a affirmé que « Face à ces systèmes internationaux de pouvoir sioniste [Le pouvoir juif. NDLR], il n’existe qu’un seul rempart : l’islam, ».

Pourtant, la Droite condamne l’islamisme, sauf quand il s’agit du commerce avec les théocraties. Pourquoi ? N’est-ce pas une contradiction, pour des personnes censées “représenter” la République, d’affirmer combattre l’Islamisme de manière générale, tout en acceptant de manifester avec ces derniers sous prétexte qu’ils sont contre le mariage homosexuel ? De même, une grande partie d’eux ne posent aucune question de fond sur le commerce entretenue avec les théocraties.

Nous avons connu cette année, une dizaine d’attentats terroristes islamistes (Charlie Hebdo, Hyper-Casher de Vincennes, une décapitation et une explosion à Saint-Quentin-Fallavier, le Stade de France, le Carillon, le Petit Cambodge, le Bataclan, Casa Nostra, Café Bonne Bière, La Belle Équipe, Comptoir Voltaire, Montrouge).

Les attentats du 13 Novembre ont fait un peu plus de 130 morts, 350 blessés et des centaines de milliers de traumatiser. Dans ce contexte tragique, chacun cherche la surenchère sécuritaire pointant du doigt l’Islamisme comme le problème à éradiquer.

Pourtant, Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse ou encore Marion Maréchal Le Pen (pour prendre la Droite Extrême et l’Extrême Droite) ne sont pas justifiés sur leurs actes. Tariq Ramadan, proche de l’UOIF affirmait par rapport à la vague d’attentats du 7 au 9 janvier dernier :

De nombreuses questions restent en suspens. Ce qui est arrivé le 11 Septembre, ce qui est arrivé à Madrid, ce qui est arrivé à Londres et maintenant ce qui est arrivé en France… On a appris hier qu’ils [les frères Kouachi, ndlr] ont laissé leurs cartes d’identité dans la voiture, deux cartes d’identité… D’un côté tant de sophistication, de l’autre tant de stupidité… Je pense que nous avons le devoir de poser des questions. Qui sont ces gens ? comment ont-ils pu avoir la possibilité de faire cela ? […] Nous devons creuser cela un peu plus profondément. Qui sont-ils ? quelles sont leurs connexions ? quel est le rôle des services secrets dans toute cette affaire ? où sont-ils ? comment cela a-t-il pu se passer de cette manière ? […] Je pense que nous devons condamner sans être naïfs pour autant.

Évidemment, l’heure se tourne sur la clarté politique, la surenchère ne fait que noyer le poisson.

0:00
0:00