Marine Le Pen perd son procès face à Guy Bedos

2159828-focus-wideSi Guy Bedos n’est pas vraiment du goût de ce blog, puisqu’il n’en partage pas tout à fait les idées politiques qui y sont répandues (ses blagues et propos sexistes sont à combattre). il a déclaré dans un meeting contre le racisme, que Marine Le Pen faisait “la campagne d’Hitler”.

Si Marine Le Pen ne peut-être comparé par rapport à Adolf Hitler, et que son propos résulte d’un point de Godwin considérable, la provocation de l’humoriste avait poussé la cheftaine du Front National a déposé une requête devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Il avait déclaré également :

Elle a simplement remplacé les juifs par les Arabes, les nègres (…) et elle dit à tous ces gens qui vont mal, car nous sommes dans la même crise que dans les années hitlériennes, si vous êtes chômeur, si vous n’avez pas de travail, si vous souffrez, c’est parce qu’il y a trop d’Arabes, il y trop de Noirs, si on fout les Arabes et les Noirs à la mer, vous aurez du travail.

Le Front National est directement issu de l’extrême-droite la plus radicale. La dérivation du mouvement d’Ordre Nouveau ne peut-être oublié. L’antisémitisme a fondé le Front National. Autant dire que la haine est à l’origine du parti du Clan Le Pen. Dans l’émission “en route vers la présidentielle” de Public Sénat (en 2012), elle avait livré une diatribe  contre Anne-Sophie Lapix :

Elle me haie, parce qu’elle participe d’un système. […] Son boulot, ce n’est pas de me haïr, ni de me combattre. C’est de m’interviewer. Ce n’est pas de m’interroger, elle n’est pas juge d’instruction. Non, la réalité, c’est qu’elle est mariée avec le patron de Publicis. Et qu’elle participe disons par mariage d’un système qui me combattra jusqu’au dernier moment, parce que je le combats. […] J’ai contre tout ce système qui mange ensemble, qui a été élevé ensemble, qui met les enfants dans les mêmes écoles, et qui a squatté le pouvoir dans notre pays en l’arrachant au peuple français. Voilà mon but, c’est de prendre ce pouvoir à système, lui prendre et le rendre au peuple français. C’est tout le sens de ma candidature, tout le sens du combat que je mène depuis déjà de très nombreuses années.

Si Marine Le Pen ne fait à aucune explication sur ce qu’elle appelle le système. Le lien du “mariage”, des “écoles”, le “squat” des bancs de l’Assemblée Nationale ne peut que faire référence aux Juifs. Marine Le Pen affirmait que l’un de ses objectifs n’était autre que de combattre le système “juif”. D’autant que l’histoire de Publicis démontre bien ce discours clairement prononcé. En conséquence, il est absolument faux de considérer que le Front National ou Marine Le Pen ont abandonné l’antisémitisme pour d’autres catégories.

On ne peut considérer que le Front National a remplacé les Juifs par les Arabes. En effet, l’antisémitisme est sous-jacent mêlé à une xénophobie et un ethno-différencialisme contre les Arabes et les Noirs. Dans un discours clairement anxiogène axé sur l’insécurité et le chômage, son parti présente des mesures propres à tous les régimes autoritaires, conservateurs et anti-démocratiques.

De même, nous ne sommes pas dans “les années hitlériennes”. Dans ces années, le régime nazi était au pouvoir, ce n’est pas le cas de l’extrême-droite actuellement. De plus, le système de parti unique empêche toute opposition.

En l’occurrence, la justice a affirmé que les propos de Guy Bedos ne pointaient pas le côté “raciste et nazi” de Marine Le Pen. Ainsi, la décision nuance particulièrement la volonté des propos de Guy Bedos, puisque la Justice analyse les propos en affirmant que

dire, dans le cadre de sa campagne, que les souffrances de la population sont dues aux Arabes et aux Noirs et qu’ils retrouveront du travail si ceux-ci sont foutus à la mer

Toutefois, les réflexes des années 30 reviennent avec une vitesse rapide, puisque le Front National a prévu des purges dans l’ensemble de l’appareil, mais aussi la liquidation des réfugiés, des immigrés, des étrangers. Cette politique de la haine pousse et renforce un mouvement non-minoritaire qui se développe : le terrorisme d’extrême droite. Les attaques contre un centre de réfugiés à Arès témoignent de ce phénomène non-marginal, dont les sources viennent directement du Front National.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com

0:00
0:00