En ce moment

Titre

Artiste


La cause animale, une grande cause

Écrit par sur 15/04/2021

La question du spécisme a toute sa place dans “Révolution et Libertés”, c’est pour cela que désormais, nous ferons des émissions sur la “cause animale”. Mais cela se traduit également profondément par une volonté de faire une actualité des luttes, nous pensons dès lors que cela a sa place dans notre webzine tout comme dans notre webradio. Mais il faut revenir sur le spécisme en tant que lutte sociale. Ainsi, il existe une vision assez objective de notre ambition à être également un relai de ces luttes. Le spécisme est une discrimination en lien avec l’espèce d’un animal. De ce fait, notre webradio n’hésitera pas à créer des éléments vis-à-vis de la critique structurelle du spécisme.

La cause animale : la lutte du XXIème siècle

Dans un monde où le progrès des “sciences sociales” avance de façon majeure. Ainsi, il appartient de nous accaparer pleinement des différentes sources scientifiques afin de créer une transformation progressive de la société. Nous voulons être pleinement “acteur” de ce changement. Dès lors, nous revendiquons également notre pleine autonomie et notre indépendance. Toutefois, nous sommes sous la tutelle de l’association de loi de 1901 “les amis de Révolution et Libertés”. Toutefois, cela ne remet pas en cause “le projet” que nous portons tout comme les valeurs que nous défendons. En effet, il s’agit d’une vision orientée vers les valeurs animalistes. Nous ne nous ferons pas forcément des amis, mais toutefois cela au cadre de poser les lignes directrices de notre association, notamment ce qu’il concerne la “cause animale”. Dès lors, il se construit une vision très cohérente entre la construction d’une société progressiste telle que nous la concevons et la progression du statut des animaux au niveau d’une certaine vision claire et rationnelle de l’Humanité.

En effet, nous sommes pleinement conscients à travers notre webradio que nous voulons casser les différents codes sur l’aspect éthique notamment, mais aussi sur l’aspect. Nous restons toutefois dans un esprit critique. Ainsi, nous ne prétendons pas avoir la “parole divine”. De plus, nous réaffirmons notre bataille contre les pseudos-sciences et le charlatanisme. Toutefois, nous nous basons sur les faits et la recherche scientifique pour avancer nos différentes hypothèses tout comme nos sujets. La méthodologie que nous empruntons s’inscrit dans les “sciences sociales”, mais aussi sur la “biologie” à propos de la défense de la “cause animale”. Dès lors, nous sommes pleinement dans une cohésion où nous nous basons sur les faits et non sur des idées reçues. En effet, il convient de souligner que le caractère d’une “idée forgé” sans la remettre en cause s’inscrit pleinement dans un manque d’ouverture et d’un refus de débattre. Toutefois, nous ne débattons pas avec tout le monde. Nous sélectionnons nos invités afin qu’il démontre la nécessité de la “cause animale” au XXIème siècle, mais aussi qu’ils développent des arguments pour convaincre les lecteurs et les auditeurs afin d’arriver à une rupture sociétale enclenchant le processus de la “révolution végétale”.

L’animalisme : une lutte sociale

Il convient de souligner que “Révolution et Libertés” s’inscrit pleinement dans cette lutte sociale. De ce fait, le combat contre le spécisme aura toute sa place dans notre webzine. Ainsi, il existe un substrat concernant la “cause animale” vis-à-vis de “Révolution et Libertés”. En effet, nous sommes persuadés que les luttes sociales prendront une nouvelle donne vis-à-vis de la “révolution végétale”. En effet, cela s’articule autour de différents points afin de créer une réelle écologie en cohérence avec son combat qui consiste à créer le grand changement structurel des différentes mœurs de la société. De ce fait, la bataille pour l’abolition de l’élevage, mais aussi de la pisciculture prend tout son sens. Toutefois, il existe une vision cohérente au sein de la “cause animale”

Dès lors, il se crée une matérialisation de “la lutte sociale”, notamment dans la convergence avec la lutte des classes. D’autant plus que la guerre contre les animaux que mène le système spéciste s’inscrit pleinement dans la devise de notre webzine. Il s’agit d’un “phénomène barbare” où des millions d’individus sont égorgés tous les jours et tout le temps.


0:00
0:00