En ce moment

Titre

Artiste


Qu’a voulu nous transmettre « Fab Jouin » ?

Écrit par sur 15/06/2021

Parfois, il y a de l’huile sur le feu qui est lancé parmi nos détracteurs, notamment chez ceux qui nous insultaient de « Fasciste capitaliste de merde » reviennent dans nos messages privés après des mois alors que le château s’est bien effondré depuis et que nous avons poursuivi tranquillement nos différents travaux afin de construire progressivement notre webradio. Il a fallu tout de même dire que nous avions à l’époque fermé pendant près de dix jours notre webzine à cause de ces personnes qui hurlent aux loups à savoir le « fascisme », mais ne se rendent pas à quel point le complotisme, dont ils font part reste la nouvelle forme de variable actuel du fascisme et notamment en ce qu’il concerne l’ère de Trump et Poutine. C’est bel et bien la question nécessaire que ces personnes qui osent participer sans aucune honte à une « marche pour les libertés » alors que dans les faits, ils ont choisi le camp de la « peste brune ».

La question du « fascisme » n’arrive plus forcément derrière le bruit des bottes, mais dans un climat de tensions évidentes où l’extrême-droite s’accapare près de 20 à 25 % de l’électorat. La petite-bourgeoisie a peur du déclassement et cherche la providence. Le sauveur peut prendre dès lors la forme d’une personnalité politique, mais pour d’autres fanatiques, cela peut prendre la forme d’admiration vis-à-vis de certain·e·s artistes. Quoi qu’il en soit, le culte de la personnalité reste l’un des éléments fondamentaux en ce qu’il concerne la recherche d’une solution dans les différents problèmes sociétaux. Toutefois, le recours à l’utilisation de « fake-news » des partisans de ces idolâtres demeurent omniprésents. Parfois, pour les plus naïfs ne disposant pas de « culture politique » (ce qui n’est pas un tort, elle s’apprend par l’éducation populaire du prolétariat), nous sommes face à des personnes qui souhaitent se rebeller contre un « système » qu’ils identifient comme le « capitalisme ». Dans les faits, les propositions et les différentes formes de propagandes qu’ils mettent en avant se dégagent comme étant le fruit de la récolte de la grande réaction. La réaction est une « hydre » à multiple visage. Elle prend parfois la figure « révolutionnaire » pour mettre en avant la pire des réactions.

Le complotisme dans son format « rouge-brun » ou plutôt « brun rougeâtre » (je préfère cette dernière) tente de prendre les devants au travers de certaines associations comme « Réinfo-Covid » qui ne sont que le bras droit des capitalistes, mais aussi de la fachosphère. Fab Jouin nous a bloqués entre-temps. Cela ne nous a pas empêchés d’aller fouiner un peu sur son mur. Il nous lançait il y a quelques mois « de me faire piquer pour sauver la France » en sous-entendant que les « vaccins étaient du poison ». D’ores et déjà, de nombreuses publications sur Twitter de collectifs ignares et sectaires pullulent sur l’ignorance des masses. C’est exactement de la même manière que progressent les mouvements totalitaires. Ainsi, le consensus scientifique comme nous l’avions démontré dans notre article, il semble totalement l’ignorer malgré les études tombantes tous les jours et relues par leurs pairs. Enfin, qu’il se rassure en ce qu’il concerne la vaccination, c’est prévu entre juillet et octobre. Que les adeptes de son courant soit rassuré, nous le ferons d’abord au nom de notre propre immunité individuelle et ensuite de l’immunité collective. Eux, ne le feront pas au nom d’un égoïsme et égocentrisme reposant sur les « fake-meds ». Chacun son paradigme, les uns : le collectif, les autres : l’ultra-individualisme.

Quelques florilèges de son compte d’extrême-droite complotiste (à la solde du capitalisme le plus crade) [1]Cela ne suffit pas de bloquer les publications lorsqu’elles sont publiques 😁 👇

Le fascisme ces derniers temps a clairement muté et s’est transformé sur les réseaux sociaux, non plus seulement avec l’aspect de la « jeunesse » qui sont des relais puissants en ce qu’il concerne la construction du monde de demain, mais d’une tendance progressive de ces derniers à s’accaparer des thèses bien dangereuses. Le mouvement « antivax » jusque-là qu’on pouvait considérer qu’il s’agissait d’un mouvement « new-age » s’est complètement implémenté dans le processus d’intégration aux différentes thèses de l’extrême-droite. Cette permutation a été consolidée par l’apparition de groupuscules actifs défendant une « médecine naturelle » et en voie de ricochet, la fameuse question de l’eugénisme.

Loin de vouloir enflammer le brasier que nous avons vécu, il n’en fallait pas ou peu pour réanimer les braises de l’acharnement que nous avons vécu. Sous l’œil de la « révolution » tant proclamée se cache dans les faits une matérialisation de ce que peut représenter à ce stade la pensée « protofasciste ». Ce ne sont que des éléments épars, mais ces éléments peuvent clairement aboutir à d’autres éléments bien plus distincts des uns et des autres.

Au moins, on pourra dire qu’après avoir vu tout cela, c’est tout de même jouissif de se faire insulter de « fasciste capitaliste de merde » par un adepte des thèses de QAnon, de la complosphère, du mouvement antivax, etc. Pendant, que les partisans des thèses obscures de Trump se soudent les uns aux autres sur un bilan de 500 000 morts, on pourra dire : chacun son camp. La démonstration est faite. Nous ne sommes pas du même camp. 

References

References
1 Cela ne suffit pas de bloquer les publications lorsqu’elles sont publiques 😁

Continuer la lecture

0:00
0:00