Synthwave | FM attacks – Sleepless Nights

Synthwave | FM attacks – Sleepless Nights
Logo du groupe FM attack

FM Attack nous parle un peu d’un style d’électro particulier : la synthwave. Il s’agit d’un retour aux claviers des années 1970 – 1980 avec une pointe d’électro moderne. On peut dire d’une certaine manière qu’ils sont ancrés dans un univers mélodieux où s’accorde les boites à rythme, les arpeggiators, et de la mélodie de fond. L’artiste Rohff dans le célèbre morceau « 94 » pouvait affirmer : « fuck la techno, c’est de la musique de drogué ». Mais voilà, les temps évoluent et la musique électro essayent de s’enraciner pour une partie d’elle-même dans le grand mouvement « retrowave ». Toutefois, contrairement aux années qu’ils mettent en avant, la Musique Assistée par Ordinateur n’existait pas. Autrement dit, les sons réalisés ne sont plus tout-à-fait de l’électronique, mais de façon pragmatique il s’agit d’un son informatique, mixé, remixé, modulé par des VST.

 

Le temps de l’analogie apparaît très loin. Bien qu’en ce qu’il me concerne, je reste un farouche défenseur de cette technologie … la réalité devient qu’elle n’est d’autre que le temps d’une nostalgie et du fameux slogan : « c’était mieux avant ». Mais l’analogie, c’est aussi un mode de vie. Je rêve d’un ordinateur avec une bande magnétique pouvant stocker des sommes colossales (ce qui existe au travers de la technologie LT0). Ainsi, nous pourrions créer un mixte entre l’informatique moderne et les bonnes vieilles cassettes à bande. Le son actuellement de synthwave s’inscrit également dans la virtualisation des vieux claviers et des instruments de l’époque.

Dans le vaste marché des plugins (racks, instruments, etc.), il suffit finalement un instrument MIDI pour devenir le grand artiste informatique de demain. Dès lors, il apparaît au niveau des oreilles, une façon moderne de repenser la musique. Mais voilà, la Synthwave est aussi une musique en voie de popularisation progressive. Ainsi, elle perd progressivement de son esprit pionnier. Là où se trouve, il convient de souligner qu’elle risque de subir l’effet lié au business enlevé l’esprit d’origine.

À l’aube de la décennie de 2020 qui ne fait que démarrer, les technologies informatiques vont pousser l’univers créatif. Là où c’était juste impossible techniquement, l’informatique dépasse les contraintes matérielles. Au plaisir des oreilles, nous pouvons avoir une certaine nostalgie des différents sons.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com ou par téléphone au 07 65 77 22 08

0:00
0:00