Éric Zemmour a déroulé son fascisme chez Alliance

Éric Zemmour a déroulé son fascisme chez Alliance
Éric Zemmour chez Alliance - Crédit : Ilyes Ramdani

Nous avons fait la promesse de ne plus parler d’Éric Zemmour afin de ne pas en faire de la publicité. Pourtant, nous sommes obligés de voir que la stratégie consistant à ignorer la menace « néofasciste » s’inscrit dans le cadre de la politique de l’autruche. Il semble nécessaire de voir qu’il va falloir débusquer une réalité clairement rance pour la campagne.

Dans un entretien au « grand oral » de la corporation policière « Alliance », il semble nécessaire de rappeler que là où les « fonctionnaires de Beauvau » s’étaient pressés dans une manifestation afin d’en finir avec la démocratie, l’Etat de droit, les libertés individuelles, cela soulignait comme l’indiquait le Syndicat de la Magistrature comme d’une dictature. La réalité du sort de la France s’ancre dans un point de bascule imminent. De plus, Alliance tient d’une main de fer les fonctionnaires au travers d’un deep state. Il s’agit dans les faits d’un Etat dans l’Etat. Les progressistes boycottent ce rendez-vous où les candidats s’alignaient à faire des promesses plus fascistes les unes que les autres. En effet, il semble nécessaire de boycotter ces apprentis putschistes et séparatistes. Ces derniers en uniforme souhaitaient des mesures fortes, mais le stand ovation de Éric Zemmour sur ses mesures fascistes laisse une réalité. Le fait d’aller au travail comme un chasseur va chasser du gibier souligne une réalité : les « forces de l’ordre » ne sont plus là pour assurer la « paix sociale », mais pour imposer une « guerre permanente ». Éric Zemmour souhaite assumer la filiation de la Police Nationale créée sous Pétain.

La désignation des différents ghettos pour y voir des « enclaves étrangères » souligne également la notion du « grand remplacement », une théorie de Renaud Camus. Ces derniers ont été créés par l’Etat au travers des « grands ensembles ». Ce dernier est à l’origine de nombreux attentats terroristes dans le monde. Ainsi, la filiation idéologique se résume à trois fois de terrorisme : le fascisme en tant qu’organisation par la peur ; le terrorisme d’extrême-droite ; le terrorisme islamique, Éric Zemmour avait souligné dans un entretien à Causeur une apologie du terrorisme soulignant le courage des terroristes du 11 novembre 2015. En d’autres termes, Éric Zemmour a les trois caractères de la filiation terroriste.

Par une argumentation alambiquée, le polémiste suprémaciste blanc essaye d’expliquer que les « fonctionnaires de l’ordre » interviennent comme du gibier dans les différents lieux de ségrégation. Premièrement, la question de rester dans le « trafic de drogue » ne semble guère l’intéresser. En effet, au travers d’une rhétorique de fond : il se place dans les discours ultralibéraux réactionnaire. Les dealers utiliseront une méthodologie de l’ultralibéralisme au travers de deux types : le récréatif et la maladie. Le capitalisme sauvage vanté par Éric Zemmour est le même promu par les dealers. Comme un totalitaire, Éric Zemmour considère comme des délinquants ceux qui sont tombés dans la came, l’héro ou bien d’autres. Secondement, la bataille contre la chasse devient une réalité au moment où le mouvement animaliste décolle auprès de la population. Mais que cela sous-entend en filigrane ? Les citoyens deviennent du gibier pour des fonctionnaires surarmés.

La dimension au travers de l’abrogation des lois Guigou, Perben, Taubira, Belloubet, la suppression du juge des libertés et des détentions (ayant pour implication le non-contrôle également des hospitalisations contraintes), la fin des plaidoiries d’avocats, etc. Bref, il faudra déboulonner rapidement Éric Zemmour avant qu’il ne prenne la présidence de la République afin de baigner dans le sang une République. Il disait bien la « La République », et « surtout la France ». La réalité : il n’aime ni l’un, ni l’autre, mais juste un fantasme d’une tradition héritée du Petit Lavisse.

Alliance applaudie Zemmour, ils assument d’applaudir un profondément antirépublicain, un factieux, un fasciste. Normal, Alliance sera la pierre angulaire pour son projet de nettoyage ethnique afin que le parti Reconquête puisse poursuivre l’œuvre de Pétain.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com ou par téléphone au 07 65 77 22 08

0:00
0:00