Dissoudre Alliance ou la dictature !

Dissoudre Alliance ou la dictature !

Alliance mérite d’être dissoute dans la foulée suite aux différents propos d’Éric Zemmour. Les corporations ethno-différentialiste du deep state policière comme Alliance interviennent dans une grande menace aux prémices d’un coup d’état. En effet, cette dernière faisait un stand ovation pour Éric Zemmour comme l’indiquions dans un précédent article.

Au moment où les individus faisant partie de la corporation soutiennent mordus et mordicus de façon les mesures du polémiste. Il convient d’affirmer sans avoir honte que ces derniers doivent être dissous sans y remédier. Dans ce sens, la Police du présumé violeur Gérald Darmanin revient à ses fondamentaux à savoir une volonté de boire de l’eau et des pastilles Vichy. Il semble que les caïds en armes veuillent absolument mettre les quartiers au pas au travers de leurs sirènes afin de rétablir la peine de mort et les « jugements privés ». En France comme dans les pays de l’Union Européenne, il est interdit de se « faire justice soi-même ».

Pourtant, il incombe fortement de souligner que le « droit à la vie » apparaît comme primordial. Le fait de tuer est considéré comme un « crime ». Les « juges bleu marine » travestissent la réalité et le droit. Les juges « veillent » à ce que les « fonctionnaires » assermentés soient protégés en raison d’un sermon vis-à-vis de la France, mais pas de la République Française. Il conviendra dès lors de dissoudre ce sermon. En effet, il permet aux différents fonctionnaires de Place Beauvau de mentir comme des « arracheurs de dents » afin de se protéger et le tout en osmose avec la « justice de classe ». De telle sorte, il convient de souligner que nous ne pourrions jamais avoir confiance autant dans la « Police » racialisée que de la « Justice de classe ».

Il vaut mieux voler des millions que voler un fromage. Ainsi, Alliance en tant que « corporation » s’inscrit dans le « vichysme ». La « Républicanisassions » de la Police Nationale n’est jamais intervenue. Il s’agit en réalité d’une « Police » pratiquant le « Maccarthysme ». Si les deux périodes peuvent être différentes, elles se ressemblent. Les deux avaient une connotation fortement antisémite comme Éric Zemmour, comme la Police Nationale, comme Alliance.

Le fait que le syndicat demande une « radicalisation » pour ne pas demander des « mesures extrêmes » suggère d’une façon constante que la « démocratie » et la « république » sont à abattre pour ces derniers. Vous savez comment on appelle un régime sans droit de la défense ? Une dictature. Vous connaissez le nom d’un régime ethnoreligieux ? Une dictature. Bref, les éléments sont présents pour enrayer une dissolution durable avec assez de contenu. Pourtant, le présumé violeur Gérald Darmanin était présent autant qu’Éric Zemmour. Les « cons, ça ose tout, c’est même à cela qu’on les reconnaît ». Il est plus facile de lancer une hypothèse de dissolution contre « Nantes Révoltée » que de dissoudre un syndicat « racialiste », « suprémaciste blanc » et foncièrement hostile à la culture « judéo-musulmane ».

Les multimilliardaires qui arrosent la « haine » et laboure sur « l’antisémitisme » et le « racisme antimusulman » savent ce qu’ils font. Dès lors, Alliance devient complice. La montée du néo-nazisme est soutenue par ces derniers. À la fin, il faudra choisir en « Hitler » ou « le Front Populaire ». Alliance et sa clique ont choisi Hitler. Dès lors, il conviendra de les disqualifier de toute intervention. Il s’agit d’une Corporation Nazie.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com ou par téléphone au 07 65 77 22 08

0:00
0:00