LCJ n°14 | Printemps Républicain et Misogynie

LCJ n°14 | Printemps Républicain et Misogynie
Photo by Markus Spiske on Unsplash

Jo Delb du Printemps Républicain est connu pour ses positions racistes, réactionnaire et antirépublicaine. Il s’illustre une fois de plus dans la misogynie. Cela peut paraître étonnant pour des personnes qui se réclament sans cesse d’une République.

Copie-Ecran du Twitter de Jo Delb

Pourtant, ce parti politique repose avant tout sur celui du refus de la modernité et des luttes sociétales. Il faut bien défendre le programme d’Emmanuel Macron qui se situe à la droite de Marine Le Pen. Le néoconservatisme chauvin laisse place à un repas à la sauce Donald Trump. Cela pourrait surprendre, mais il convient de donner un véritable goût aux « joutes verbales ». Ainsi, l’ennemi du « Printemps Républicain » s’enracine dans celui de la femme.

La question permet de soutenir sciemment qu’à quelques jours, les séparatistes versaillais sont prêts à tout pour montrer leur vomi sur les valeurs républicaines. En même temps, leurs ancêtres idéologiques massacrèrent près de 40 000 personnes en raison d’être opposé à une République nauséeuse. Ils n’ont toujours pas assumé le fait que ces éléments lors de la « Semaine Sanglante » n’étaient autres qu’un crime effroyable. Aujourd’hui, ils préfèrent le Parlement à Versailles, symbole de cette dynamique où la République en dit long.

Le Printemps Républicain comme nous l’avons déjà souligné dans différents papiers se résume à n’être qu’une annexe de l’extrême-droite clairement séparatiste. Pourtant, ces personnes, qui tentent chaque jour, harcèlent, intimident et poussent au suicide voir au meurtre en disent long. Mais voilà, ce parti politique peut avoir une belle vie. Peut-être qu’il faudrait une enquête sur ces sombres personnes qui distillent la « haine ».

Ainsi, les critiques liées à la beauferie de la vision de son monde repose avant tout sur une dynamique où le parti « Printemps Républicain », il est vraiment urgent d’en terminer avec ce parti d’extrême-droite soutenu par la campagne d’Emmanuel Macron, son parti et ses adhérents.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com ou par téléphone au 07 65 77 22 08.

0:00
0:00