LCJ n°15 | L’animalisation de l’opposition

LCJ n°15 | L’animalisation de l’opposition
Photo by Gwendal Cottin on Unsplash

L’animalisation de l’opposition est très connue et débouche dans les faits sur une forme de radicalisation et d’un séparatisme sans nom. Au travers de ces éléments, la droite et de ceux qui s’en réclament ont tout simplement perdu la tête pour paraphraser Charles Pasqua. Oui, c’est aussi une petite référence également à une chanson de Ludwig von 88.

Un troll quelque part dans la twittosphère

Au sein de la Twittosphère, les débats sont très virulents. Dans ce sens, les différents arguments souvent très bas de la Macronie et leurs alliés d’extrême-droite tendent à sortir en dehors des clous de l’Humanité et de la citoyenneté. Au travers d’une petite piqûre de rappel, cela rappelle sans cesse que l’usage du terme “zoo” pour considérer les parents d’une personnalité autant politique qu’elle soit, tombe dans une vision clairement antirépublicaine. Ce n’est pas un égarement, il s’agit de la forme absolue du Maccarthysme macroniste. En effet, le tweet indique des éléments dangereux. Il s’agit d’en terminer avec la pluralité. Ironiquement, ces éléments tendent à montrer jour après jour le visage d’une droite en roue libre n’ayant pas obtenu la majorité absolue pour diriger au travers d’un parti unique comme c’est le cas dans de nombreux pays pas forcément si démocratiques que cela. Ainsi, l’idée de conjurer les alliances de circonstance se traduit par l’animalisation de l’opposition. Il semble nécessaire de sous-entendre également de dire et le redire : sous cette joute verbale, se trouve la pire des idéologies qui a brisé la Troisième République et mis en place l’extrême-droite au pouvoir. Nous regardons cela de près, mais n’oublions pas qu’Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont les deux phases d’une même pièce avec les mêmes haines, les mêmes idées et le même séparatisme.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com ou par téléphone au 07 65 77 22 08.

0:00
0:00