CAB n°20 | À l’heure du déménagement

CAB n°20 | À l’heure du déménagement
Photo by Michal Balog on Unsplash

Déménagement | L’heure est venue de commencer à faire les cartons, à ranger nos écrits, à aller vers une terre inconnue. Dans ces périodes de récession, nous faisons un “pari” d’aller ailleurs. Qu’on se regarde entre-nous, ce n’est pas absolument pas la fermeture de Révolution et Libertés ou le déménagement sur d’autres serveurs. Il s’agit d’un changement du lieu d’écriture, d’un changement d’endroit et finalement, une nouvelle vie commence.

Les personnes auront été nombreuses à côtoyer de près comme de loin l’idée phare, et même majeure dans notre projet. Il convient consciemment de transcrire une autre approche : une autre vision. Ces quelques lignes témoignent d’un fait assez conséquent : nous avons traversé les tempêtes, nous avons tenu la barque au moment où les flots de haters new-age distillaient leurs poisons afin de soutenir les thèses de l’extrême-droite complotiste dans le style d’Alex Jones. Nous le savons consciemment que le déménagement permettra considérablement d’aller vers un monde meilleur où même si les adeptes des théories de la terre plate ou encore à ceux qui croient aux reptiliens en disent long.

Aussi, nous n’en avons pas parlé, mais notre webzine a subit une hausse du trafic de façon considérable ces dernières semaines alors qu’il était à juste titre fermé. Cela semble assez constant avec qu’il se passe dans l’actualité au travers d’une polarisation assez constante de la scène politique. Il faut dire qu’après des années du biberonnage au néolibéralisme et ses courants alternatifs comme le complotisme, cela permet de mieux voir les choses. Toutefois, même sous la pression, nous n’allons pas céder nos articles.

Ces dernières semaines, nous avons eu un regain assez conséquent sur notre Webzine. Cela peut surprendre, car il n’était plus alimenté et que nous faisons le nécessaire pour le déménager ailleurs au travers d’une centralisation des différents services de notre association. Nous pensons également mettre en place une forme d’auto-hébergement à l’avenir dans tous nos différents services. En effet, les choix que nous faisons pour l’avenir vont permettre de façon constante une meilleure gestion des choses, mais aussi amortir à long terme.

Nous avons réalisé un grand parcours depuis 2011 — 2012. Nous étions dans la région parisienne ou Île-de-France pour les rigoristes. Nous avions documenté l’actualité et de nombreux dossiers à ce sujet. Or, les temps changent, nos vies également. Il semble conséquent de souligner que nous allons changer d’environnement et cela va se traduire in fine par une autre approche. Bien que nous ne quittons pas la ville, nous allons connaître une expatriation au sein de la France. Les idées resteront les mêmes loin sans faute, mais nous allons avoir un autre regard, un autre angle. Dès lors, il semble que ce déménagement s’avère être une opportunité assez incroyable afin de changer de lieu, de personnes et de réaliser d’autres articles.

Ainsi, au travers de l’arrière-boutique pour ce numéro 20, les choses paraissent lisses. Mais voilà, nous partons dans la ville du Mans. En effet, il s’avère particulièrement difficile de trouver un logement digne si nous sommes dans la précarité. Les réformes structurelles successives ont accru cette précarité et supprimé les éléments pour faciliter le fait d’avoir un logement. Or, sans logement digne, il s’avère nécessaire de sous-entendre que nous ne serions jamais productifs pour la société. Cela permet de concevoir que nous nous sommes vus comme des éléments nécessaires. L’idée d’aller vers un déménagement s’inscrit dans la question assez tangible du logement comme l’écrivait si bien Engels. Au travers de ces éléments, nous pensons que le lieu d’habitation influe également sur l’écriture, mais aussi sur la dynamique des différents projets de l’association en question.

Il semble qu’au moment où nous faisons nos cartons et remballons progressivement nos différents outils de travail : une aventure commence. À partir de cela, il convient de souligner que nous allons entrer vers une autre vision : le déménagement s’inscrit également à changer nos vies et nos us et coutumes. À partir de là, il semble constant nous poursuivrons nos différentes articles.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com ou par téléphone au 07 65 77 22 08.

0:00
0:00