Les hyènes et les vautours

Les hyènes et les vautours
Photo by Dylan Mullins on Unsplash

Les hyènes et les vautours tout comme les autres charognards s’en donnent à pleine joie sur le cadavre de Lola. Le corps n’est pas encore enterré que l’extrême-droite (de LR à Reconquête) sent le goût d’une récupération afin de distiller la haine.

Nous avons entendu des personnes hurler contre l’immigration, mais restant silencieux sur le meurtre de Maëlys, dont Nordahl Lelandais y est accusé. Le suprématisme blanc permet d’une certaine manière de soutenir les criminels blancs au travers de peine aménagée. Ce n’est pas un hasard s’ils sont silencieux d’Anders Breivik, un des terroristes portant toutes les idées des manifestants et le plus grand criminel d’Europe. Étonnant non ? Les hyènes n’ont que faire de l’avis et des sciences sociales, car ils vivent dans un monde parallèle où le réel est dépassé l’imaginaire le plus sordide.

Les charognards le savent très bien : l’émotion et la réaction s’avèrent l’alpha et l’oméga de la dynamique de l’extrême-droite dans sa pureté. Il ne s’agit pas de réfléchir, mais de pratiquer de facto une chasse aux différents exemples pour étayer une mille-feuille argumentatif. Ainsi, l’indécence devient une norme afin de faire comprendre à la famille qu’à partir de ce moment précis : ce n’est plus un drame au sein d’une famille qui a perdu son enfant, mais une affaire politique. Or, la famille de Lola a clairement fait savoir qu’elle ne voulait pas être associée à une démarche politique et surtout néonazie de Reconquête. Dans ces circonstances, le temps est venu au recueillement pour ses parents afin d’entamer un processus douloureux au travers du deuil. Rien ne pourra ramener Lola à la vie. 

Ensuite, nous vivons dans un espace temporel où le meurtre de Lola sert de véhicule aux idées les plus rétrogrades. La bande à Eric Zemmour et d’Ossam (dit Jean) Messiha au travers de son Institut pour la Justice auront tout fait pour y laisser une odeur sulfureuse sans l’accord de la famille. Les vautours cherchent tant bien que mal une solution pour distiller leurs idées. Pour cela, ils auront le poids (notamment) pour le Franco-Égyptien de certains médias plus ou moins dans leurs lignes, c’est-à-dire en faveur d’une abolition de l’état de droit. De ce fait, les hyènes n’ont que faire de la douleur et de la peine, ils sont dans une vision conséquente où l’objectif réside de nourrir leur logiciel afin d’en créer des matrices toujours plus sophistiquées. Dès lors, le crime fait courir à des idiots l’idée conséquente : islam/immigration = délinquance. Une vision également défendue par le ministre de l’Intérieur accusé de multiples viols. On ne leur demande pas vraiment leur avis concernant les statistiques. C’est bien cela le problème. Ils sont sous-cultivés et sous-politisés.

La vidéo ci-contre est extraite d’une vidéo virale sur le web d’une hyène sur les réseaux sociaux. Cela permet de comprendre l’idée qu’il peut régner sur la fachosphère. L’idée repose sur la défense des leurs, car ils seraient politisés selon les ordres et les prises de paroles d’Eric Zemmour. De cette sorte que les charognards s’empressent constamment de soutenir l’idée majeure qu’il faut en finir avec la démocratie et expulser les immigrés, soit une somme entre 600 et 1500 Mds d’euros. Ne débattons pas de ce sujet, car ce serait se positionner sur le dos de vautours. Nous le savons, les zemmouristes se foutent de l’avis de la famille (comme le dit ci-contre). Le crime et le génocide n’ont pas de prix pour ces partisans moscovites. Ainsi, Lola n’aura été qu’un élément pour soutenir ces différentes idées. Le temps ne sera jamais pour le respect des défuntes, des proches et de leurs familles. Voyez-vous, il s’agit objectivement d’une vision où seule l’idée majeure d’empêcher tous les meurtres va de pair avec le totalitarisme, c’est-à-dire clairement avec le nazisme au travers d’un parti unique.

La réalité soutient des thèses abjectes comme l’idée que leur ensauvagement, c’est-à-dire une vision où l’idée de défendre les criminels blancs tombe dans l’ignominie. De telle sorte que les personnes d’extrême-droite n’ont pas respectée la position de la famille : pas récupération politique. La dignité reprend son visage face aux hyènes assoiffées de sang et de haine. Une approche qui permet d’aller vers quelque chose de plus lisible. Pourtant, on le voit sur des journaux Pétainistes comme Le Figaro où la gratin néoconservateur et d’extrême-droite souhaite même faire condamner l’Etat. Au nom du risque zéro, ils veulent une nouvelle loi qui sera sans doute une loi du talion visant à instaurer ce qu’ils savent faire de mieux : orienter la République française vers un régime totalitaire, dont on sait où cela aboutie.

Les chaînes de télévision s’offrent objectivement un tremplin pour des divertissements orienté vers le macabre et le sensationnel. Cette idée vient de l’extrême-droite où s’amuser sur le meurtre d’une enfant de 12 ans ne choque personne au sein de la galaxie ultra-conservatrice et des vautours en tout genre. Ainsi, sur les chaînes de Bolloré, la fête atteint son paroxysme pour célébrer un record d’audience comme le souligne RFI

Sur la chaîne C8, Cyril Hanouna a même fêté mercredi avec force cotillons et hilarité générale un record d’audience de son émission TPMP, consacrée la veille à cette affaire Lola.

Une autre réalité apparaît glaçante, les différents vautours sont prêts à tout pour essayer de démarquer une réalité. La société “spectacle” d’Hanouna ou les défilés funeste de ceux qui défendent la France avant la République en disent long. Sous l’idée constante, une idée abjecte se réfugie au travers d’une récupération afin de transformer la France dans une dictature. On le sait bien, l’idée comme le souligne Cécile Pina (proche des Versaillais du Printemps Républicain), l’idée ne repose à aucun moment de diminuer la criminalité, mais de défendre la civilisation. Une nuance de fond permet comme le disions finalement en début d’article à savoir le soutien aux criminels blanc (dont Francis Heaulme par exemple), car ils sont dans la civilisation ethno-centrée. L’idée phare des vautours et des hyènes repose finalement dans une danse macabre.

Finalement, nous l’aurions vu : les récupérateurs du crime de Lola se positionnent dans une dimension abjecte et politicienne afin d’aller vers une ouverture toujours plus raciste et plus discriminante comme le disent les Maurrassiens de l’Action Française à savoir que “la France reste la France”.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com ou par téléphone au 07 65 77 22 08.

0:00
0:00