L’astronomie : une prise de hauteur

L’astronomie : une prise de hauteur
Photo by Greg Rakozy on Unsplash

L’astronomie permet sans aucun doute de prendre de la hauteur par rapport aux enjeux politiques et autres. En effet, beaucoup de personnes regardent les planètes, les étoiles et les galaxies se posant différentes questions. De cette manière, l’astronomie (à ne pas confondre avec l’astrologie) apparaît comme un vecteur de lutte contre les idées fermées.

Prenant conscience de la tournure de l’Union européenne au travers de débats assez abstraits et sectaire pour la plupart. Des pays sombrent au travers d’un sectarisme et des idées xénophobes. L’ethno-centrisme permet de se relever comme étant l’apogée de différentes idées, dont la norme revient significativement à se croire supérieur par rapport au voisinage des pays et des continents. L’astronomie s’avère représente objectivement une autre vue de l’esprit. Par ces éléments, vous l’auriez bien compris : le fait de se croire le centre du monde tel que les adeptes du géocentrisme pensait que l’ensemble des objets célestes tournaient autour de la terre. Dès lors, entre l’ethnocentrisme et le géocentrisme, il n’y a qu’un pas.

Dès lors, la connaissance de l’astronomie et de ses différentes démonstrations permet sans aucun doute de repousser les différentes frontières en termes de connaissance. Nous sommes certes au niveau du système solaire dans un modèle Héliocentrique, c’est-à-dire que l’attractivité apparaît comme nécessaire et fondamental. Je ne vais pas rentrer dans les détails de l’espace-temps en lien avec la gravité et la masse d’un objet. Pourtant, il convient nécessairement de souligner qu’entre la sonde Voyager 2 et nous se retrouve un champ très particulier où les photos d’en dehors du système solaire font apparaître 1 pixel. Voilà ce que nous sommes après avoir dépassé Pluton. Cela permet de prendre une réelle hauteur sur ce que nous sommes réellement.

Crédit : NASA

La Terre depuis les recoins du système solaire apparaît comme un “point bleu pâle” photographié le 14 février 1990 par Carl Sagan. De cette manière, nous sommes sur une Oasis au travers d’un Océan infini que correspond l’univers. Or, lorsque nous regardons de plus près ce qu’il s’y passe dans ce havre assez incroyable : l’horreur atteint son paroxysme. L’astronomie ouvre clairement une fenêtre d’Overtone sur le monde.

L’astronomie permet considérablement de prendre une autre vision du monde, une autre vue et un angle ouvert loin des pensées obtuses des conservateurs en tout genre. Au travers de cette dimension, nous nous rendons compte que nous ne sommes qu’un grain de poussière dans l’univers. Dès lors, la vision de l’angle d’approche également de s’enraciner dans la science là où en période de “crise globale”, le spectre antiscience se développe un peu partout. En effet, les opposants conservateurs ne comprennent pas une réalité constante : leurs idées sur ce petit pixel ne valent finalement pas grand-chose. Leurs différentes discriminations à l’égard d’autres êtres humains interviennent dans l’idée concrète : ils ne pourront jamais prendre davantage de hauteur.

Finalement, nous nous rendons compte que ce n’est pas vraiment la méthodologie qui devient nécessaire afin de cultiver le progrès là où les progressistes préfèrent s’extasier devant une présidente du conseil qui croit encore que la Terre est plate. Ainsi, l’astronomie permet d’aller plus loin, mais sur ce petit pixel : les uns choisissent l’autodestruction comme Georgia Meloni ou Vladimir Poutine, les autres choisissent une nouvelle porte les emmenant sur un terrain où l’humilité se fait sentir. Nous ne sommes rien dans la voie lactée, nous sommes encore plus infimes dans l’univers visible et encore moins dans l’univers absolue. Il y a de quoi rationaliser et de considérer comme ridicule les idées véhiculées par les conservateurs de toute obédience.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Révolution et Libertés en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail. Pour toute information supplémentaire : revolutionetlibertes@gmail.com ou par téléphone au 07 65 77 22 08.

0:00
0:00