En ce moment

Titre

Artiste


Flash Info du 9 Juin 2021

Emmanuel Macron alors qu’il était en déplacement a été giflé par une personne qui serait proche de l’Action Française. D’ores et déjà deux personnes ont été placé en garde à vue.

Cela fait référence dans les faits à la vidéo du terroriste « Papacito ». En effet, le terroriste qui souhaite « exterminer » les militants de gauche se situe en dehors des clous de la démocratie parlementaire, mais celle de la monarchie, du bonapartisme et du pétainisme. Mais rassurez-vous, « Papacito » incarne le terrorisme tendance. Ainsi comme nous l’expliquions hier. Le fait de simuler une exécution d’un membre de gauche tend à soulever une vision largement répandue dans notre société : 7 millions d’électeurs de l’extrême-droite peuvent potentiellement commettre des attentats. Ainsi, il n’y a pas de grande différence en « Papacito » et Mohammed Merah. Pourtant, le terroriste « Papacito » est en liberté. Dans ce pays, mieux vaut faire des appels aux meurtres que d’être progressiste et de défendre ses droits. Dans les faits « Papacito » est totalement dissoluble dans le « macronisme ».

À la droite de Dieu, se situe les camelots du Roi. Comment en finir avec « Papacito » ? Comme sous Louis XVI. Un bon coup de coup de guillotine sur les légitimistes et les orléanistes. Cela fera certainement grincer des dents aux adeptes du Boulevard Voltaire, média complotiste proche de Robert Ménard. Que souhaite le mouvement ultra-droitier ? La même politique qu’Emmanuel Macron, mais en version sans-merci contre les prolos afin de les briser jusque dans leurs cellules nerveuses afin de les soumettre au nom d’un néocorporatisme qui se trouvent être le modèle Thatcher – Hayek. Autant dire que les « Papacito » & co ne sont que des collabos de la bourgeoisie et des « soumis » au système néolibéral et à la « macronerie ».

On en parle plus avec saisi du capital pour trahison. Ainsi, l’ensemble des « auto-proclamés républicains » allant de Jean-Luc Mélenchon jusqu’à Marine Le Pen font bloc pour condamner cette violence qui paraît inadmissible. Nous ne reviendrons pas sur les motivations obscures de ces derniers, mais il est certain que « le chef de l’Etat » qui est censé représenter « tous » les Français, s’inscrit dans une vision de représenter que les « premiers de cordés ». Nul doute que la violence qu’Emmanuel Macron et les gouvernements successifs se traduit pas des passages à l’acte. La violence du capitalisme sous sa forme néolibérale ne peut que créer une société violente. Ainsi, la politique féroce, répressive et autoritaire de Macron est responsable en partie de ces actes. D’autant que Gérald Darmanin partage une grande partie des thèses de l’agresseur. Nous ne soutiendrons ni la République Versaillaises, ni l’auteur : pas question de soutenir les deux phases d’une même pièce.

À propos de l’actualité internationale, le mouvement « anonymous » qu’il ne faut pas confondre avec la page identitaire sur Facebook « anonymous France » qui est inféodé au patronat et à l’extrême-droite, a fait savoir qu’il mènera des représailles contre Elon Musk suite à ses prises de positions qui ont fait cracher le bitcoin. En effet, nous assistons ces derniers temps à l’effondrement des bulles spéculatives des différentes crypto-monnaies. Nous le savions que la valeur qui était donnée ne résultait que d’une envolée et d’une pure spéculation. Les marchés s’autorégulent, il y a des perdants et des gagnants. C’est le capitalisme ma pauvre Lucette.



0:00
0:00